À PROPOS

Le CRue est un collectif en danse contemporaine formé de Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon fondé en 2014. Dans un désir de démocratisation des arts, elles préconisent les créations in situ et multidisciplinaires qui permettent au spectateur d’avoir une responsabilité sur leur propre expérience de l’œuvre – Rue.

De l’autre, elles recherchent les enjeux physiques réels à même le processus de création afin de développer un contenu ancré dans l’expérience véritable, accessible et transparent, tout en conservant l’état de recherche – Cru. Elles privilégient un mode de création horizontal : la création est teintée de la personnalité et l’imaginaire de leurs collaborateurs.

Son mandat : rendre la danse accessible au plus grand nombre.


ARTISTES

Julia Maude Cloutier

Interprète et chorégraphe en danse contemporaine, sa démarche artistique prend racine en sa grande curiosité envers l’être humain, ses extrêmes, ce qu’il a comme capacités physiques, mentales et relationnelles. Elle questionne la relation avec le lieu : comment le lieu influence-t-il la création? Ou comment la création vient poser une action poétique dans l’espace pour révéler les possibilités créatives d’un lieu quotidien, voir de passage. Ses formations en art du déplacement, en vidéo-danse et en art infiltrant influencent grandement cette vision. Elle cherche à atténuer la barrière entre «performeur» et «public» au profit d’une œuvre collective où tous ont la possibilité de se surprendre et de grandir.

Amélie Gagnon

Artiste de la danse, Amélie Gagnon œuvre en tant qu’interprète, chorégraphe et conseillère artistique. Sa pratique artistique répond à une envie de créer des espaces de liberté,  l‘art agissant ici comme un agent social liant et une source de mieux-être collectif. Elle questionne la place de l’autre dans la définition du soi, la relation au lieu, et la perméabilité entre l’état de performance et l’état quotidien.

Crédit photo Elias Djemil


ŒUVRES

Résilience

Chorégraphie par Amélie Gagnon

Interprétation par Julia-Maude Cloutier, Annie Gagnon, Étienne Lambert, Mikaël Xystra Montminy et Mario Veillette

Résilience est une célébration de la capacité de transformation inhérente à l’homme devant l’épreuve, nourrie par l’équipe hétérogène porteuse de cette force. Cette première œuvre chorégraphique en salle pour le collectif de Québec traite d’intégrité, d’empathie, d’amour, à travers une danse empreinte de vulnérabilité, de rage de renaître, témoignant de la force qui nous habite lorsqu’on la laisse s’exprimer.

(2020) La Rotonde

Crédit photo Elias Djemil

Ceux qui restent

Chorégraphie par Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon

Interprétation par Marie-Chantale Béland, Julia-Maude Cloutier, Amélie Gagnon, Alexandra Jacques, Étienne Lambert et Roger Cournoyer à la musique. 

Voyage vibrant et poétique, ce spectacle déambulatoire ​se réinvente à chaque fois afin de mieux s’ancrer dans le lieu investi. Porteurs des témoignages amassés lors de la création, les six interprètes donnent forme à ces rencontres intimes et plurielles en mots, en musique et en danse laissant aux spectateurs, “ceux qui restent”, une sensation de bercement et de soleil sur la peau.

(2019) Autoproduction avec le soutien de la Commission de la Capitale Nationale.

(2020) Jouer Dehors, La danse sur les routes

Crédit photo Emmanuel Burriel

Hors

COURT-MÉTRAGE

Chorégraphie et interprétation par Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon

À la frontière du surréalisme, Hors est porté par une réflexion sur les lieux intérieur et extérieur. Deux femmes-paysages se fondent l’une dans l’autre et se transposent dans des lieux distincts, de paysages hivernaux à des lieux inhabités grinçants,  dans une quête vers leur lieu d’appartenance, s’il existe. Dissonance entre calme et inconfort, les images raconte une histoire qui se passe sous la chair, dans les interstices du Soi et de l’Autre et propose la connection sensible à la nature comme espace d’enracinement. 

(2020) SpiraFilm

Crédit photo Elias Djemil

My personal honey flavor

Chorégraphie par Anton Lachky

Interprétation par Julia-Maude Cloutier, Amélie Gagnon, Étienne Lambert et Mikaël Xystra Montminy

Courte forme performative explorant l’univers des pulsions. À l’image de l’univers d’Anton Lachky, la sensualité et l’étrangeté se côtoie dans une ambiance d’after party, de ce que l’on peut imaginer une fois les rideaux tirés.

(2018)

Crédit photo Anton Lachky

Passage in situ

Conception par Julia-Maude Cloutier, Amélie Gagnon et Myriam Lambert, artiste en arts visuels.

Interprétation par Angélique Amyot, Marie-Chantale Béland, Josiane Bernier, Audrey Harrison-Boisvert, Karine Chiasson, Elizabeth Crispo, Geneviève Duong, Mikaël Xystra Montminy, Sonia Montminy, Jocelyn Paradis, Fabien Piché, Ève Rousseau-Cyr, Lory St-Laurent, Arielle Warnke St-Pierre

C’est par des installations in situ et de la danse contemporaine que PASSAGE IN SITU témoigne de l’importance des ponts et des lieux de passage à valeur patrimoniale de la ville de Québec dans l’édification de notre identité collective. Performances en deux stations de 30 minutes. 

(2017)

Crédit photo Emmanuel Burriel

La marche du renard

Création et interprétation: Julia-Maude Cloutier, Amélie Gagnon et Roger Cournoyer

Ceci est une nécessité. Ralentir. S’ouvrir. Regarder autour.

Inutile de ramener le rythme assourdissant de la société dans les bois, ni ici d’ailleurs.

La marche du renard est destinée à ralentir ceux qui, autrement, voyageraient si rapidement qu’ils manqueraient trop ; elle invite à entrer dans un espace ouvert où l’on se permet d’être et ressentir. Inspirés par cette technique, les artistes se fraient un chemin entre la liberté et la survie, s’accompagnent dans une reconstruction de l’après. 

Voyage vibrant et poétique, ce spectacle se réinvente chaque fois dans un dialogue entre musique, danse, le lieu d’accueil et ceux qui s’y déposent

(2021)

crédit photo Roger Cournoyer

Une danse par cours

Conception et interprétation: Le CRue, Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon

Interprète-doublure: Alexandra Jacques

Musique: Étienne Lambert

Conception costumes : Laurie Carrier

Vidéo et montage : Elias Djemil-Matassov  

Assistante au tournage : Elizabeth Crispo

Directrice des répétitions : Ève Rousseau-Cyr

Soutien: Première Ovation

Une danse par cour est un spectacle intime présenté en toute saison dans la cour des gens. C’est une expérience de connexion en toute intimité. Deux êtres-mages voyagent d’une cour à une autre pour accomplir une danse rituelle contemporaine et ludique où chaque geste est nécessaire pour propulser le souhait des gens qu’ils rencontrent

(2020)

Crédit photo Elias Djemil

PERFORMANCES SUR MESURE

Le CRue développe une expertise en performances dansées sur demande pour tout types d’événements. Inspiré du lieu et de la thématique de l’événement, ces œuvres personnalisées savent répondent aux besoins spécifiques de votre soirée et créer un effet wow avec un concept artistique fort et cohérent.

Quelques exemples :

Crédit photo Chloé Delorme

Dialogue

En collaboration avec Louis-Robert Bouchard. Performance multidisciplinaire avec caméras et musique live.

(2019) Lancement de la revue Écosystème de la Chambre Blanche

(2018) Pecha Kucha Night

Crédit photo Emmanuel Burriel

Cozic

En collaboration avec l’artiste en arts visuels Laurie Carrier. Duo danse et arts visuel inspirée par l’oeuvre des Cozic

(2019) Événement Chromatique, MNBAQ 

Crédit photo Llaymarion

Héli

En collaboration avec l’Ensemble Lunatik, performance en continue.

(2018)10 è anniversaire de Première Ovation


NOUVELLES

Suivez les dernières nouvelles de Le CRue

PARTENAIRES


CRÉÉ PAR CATHERINE BARIL

Designer graphique-Illustratrice

2020

Thème : Overlay par Kaira.
Défiler vers le haut